Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Chant du Tibet

Puis le désert surgit...

22 Juin 2009, 09:52am

Publié par Chris

Tandis que je récupérais devant une gargote des efforts gargantuesques fournis la veille, une grand-mère au fichu coloré vient s'assoir à côté de moi sur un banc branlant. Je dégustais du tofu braisé et irradié de piment corsé quand la vieille dame se mit à cracher sur ses chaussures avant de les frotter pour enlever la poussière qui ne manque jamais dans ces régions où la langue du goudron n'a pas encore tout recouvert.

- Est-ce que tu te plais ici ?
- Oui, très bien ! C'est plutôt dépaysant, lui répondis-je

La femme me toisa du regard, puis partit dans un grand éclat de rire. J'ai cru un instant qu'elle allait me donner une grande claque dans le dos et commander deux bières.






























En voyage, il y a aussi les milles petites choses irracontables si importantes qui jalonnent le parcours de l'aventurier et qui le pousse à aller voir plus loin : un salut du fond d'un commerce, un encouragement, un pouce levé suffisent souvent à atténuer une solitude parfois difficile. Je rencontre souvent des gens qui tentent de survivre avec des tous petits boulots qu'ils effectuent avec application. Il y a bien longtemps qu'ils ont ravalé leur fierté personnelle, si toutefois ils en ont eu un jour.

Voyager me renforce dans l'idée que le bonheur n'est pas dans ce que l'on a, mais dans ce que l'on est, de ce que l'on fait, de ce que l'on vit. Sur la route, je me contente de presque rien. Ca ne m'empêche pas de vivre avec intensité des choses extraordinaires, parce que le dénuement pousse à se nourrir de tout ce qui entoure.

Je quittai Aksu, rempli de ces pensées, le regard perdu dans la monotonie qui, à nouveau, m'encerclait de partout. Seul le décompte régulier des bornes kilométriques matérialisait mon avancée. Je savais le sable tout proche. Le Taklamakan allait être mon premier désert. Une première fois ça ne s'oublie pas. J'étais à la fois anxieux et excité d'avoir à traverser le deuxième plus grand désert de dunes au monde.   


Quand soudain, derrière une ultime haie de feuillus, le désert surgit... 


Première vision de la frange nord du désert du Taklamakan


Commenter cet article