Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Chant du Tibet

Aparté : Quand l'aventurier regagne ses pénates

30 Septembre 2008, 09:48am


De retour à son camp de base, après un rude et long périple, riche d'imprévus et de surprises certes, mais pauvre en nourriture et en sommeil, l'aventurier s'est forgé un nouvel équilibre : là où il a tant recueilli en découvertes et en rencontres, il a beaucoup perdu en poids et en énergie.

Alors quand il s'en revient, il mange et il dort.

Quand il mange, il devient goulu. Il ingurgite, il engloutit, il dévore pour reprendre des forces et du mental, parfois en vain... L'abîme stomacal s'avère incroyablement profond !

Quand il dort, il se transforme en marmotte. La tête calée sur l'oreiller (regrette-t-il son rocher ladakhi ?), blotti sous la couette, il s'abandonne et succombe à un sommeil de plomb.

Quelle mouche pique donc l'aventurier pour qu'il quitte ainsi confort et satiété ?

Commenter cet article