Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Chant du Tibet

L’épreuve ne tourne jamais vers nous le visage que nous attendions (F. Mauriac)

3 Septembre 2008, 16:34pm


Dimanche soir, Christophe et Fred ont ressenti la plus amère des déceptions. Ils n’ont pas pu franchir la montagne de difficultés qui s’érigeait devant eux. L’endroit où ils se trouvent, c’est-à-dire à quelques 25 km de la frontière indo-tibétaine, est un point ô combien stratégique. D’un côté l’armée indienne, tangible, et de l’autre l’armée chinoise qu’on imagine. Les militaires grouillent partout. Y en a des centaines, y en a des milliers. Y a des kilomètres de militaires. Ils sont sur les dents, prêts à intervenir et à bondir aux moindres faits et gestes. Il est tout bonnement impossible de passer, qui plus est à pied, avec un sac sur le dos, la trouille au ventre, la fatigue accumulée par des nuits d’insomnie causée par l’inconfort et l’inquiétude, la force physique qui s’amenuise peu à peu et l’altitude ; de 3.000 mètres, il faut encore grimper jusqu’à 5.000. Ils ont tenté, mais en vain... Le Tibet est inaccessible. Ses frontières sont infranchissables. Le Tibet est loin, très loin d’être libre...

 

Le désarroi est grand, la peine immense, le désappointement cruel. La première pensée va à tous ceux et à toutes celles qui ont apporté leur soutien.

R.

Commenter cet article

CHERAULT 05/09/2008 09:09

Votre volonté de réussir vous aidera à surmonter ce grand désarroi
Courage à vous deux
Toute l'équipe d'Urgence Tibet pense à vous
SERGE

Sophie Poguet - Imasonic 04/09/2008 15:59

Quelles sont les dernières nouvelles ?
Nous pensons bien à eux...

CHANEY 04/09/2008 15:32

je souhaite tout simplement une très bonne route aux deux aventuriers. Que leur "chemin" les emmène aussi loin que leur projet les a animé
à bientôt à Boult...